rampe escalier

La présence de la rampe d’escalier dans une maison où vivent et s’en servent des enfants ou une personne à mobilité réduite, aide énormément. Cette installation leur permet de prévenir toute risque de chute et sert en même temps d’appui. Elle assure le rôle de protection tout en donnant de l’esthétisme à l’escalier.

La rampe donne un côté raffiné à l’escalier.

L’option pour un modèle de rampe d’escalier suit la forme attribuée à l’escalier et en principe le prix d’un escalier est fonction du style. En rapport avec la quantité servant à la construction, un escalier oscillant revient plus cher qu’un escalier à rampe droite. L’idée reste toutefois dans le cadre de personnaliser son chez soi. Il en découle le choix de la matière dont il est fait. Le choix dépend du goût et du budget mais la longévité compte aussi. Le bois se caractérise par son côté chaleureux mais une rampe d’escalier inox se démarque par sa commodité, peu d’entretien que sa dureté. Quel que soit le matériel, une rampe escalier design se singularise par rapport à sa partie harmonieuse avec l’habillage de l’escalier. Recouvrir un escalier peut s’étendre sur la rampe.

La rampe d’escalier est un garde-corps.

L’allure de la rampe peut être liée à des aspects techniques. Conçue afin de ne pas faire basculer un enfant à travers, la rampe escalier extérieur comme intérieur doit suivre une spécificité de hauteur. Selon la norme garde corps escalier, la distance entre le nez de marche et la dite rampe est au moins 90 cm. En voilà un rôle de sécurité à ne pas négliger. Le concept est d’écarter l’idée d’escalade chez un enfant. Il ne s’agit pas uniquement de la protection par rapport à la hauteur mais il est aussi question de distance entre deux barreaux verticaux ou tout autre séparation. Aucune espace assez étendue pour laisser passer la tête. Des mesures spécifiques à chaque type d’escalier existent également dans cette même norme.

La rampe d’escalier, un support.

Là où vit une personne âgée ou une autre qui se déplace à l’aide d’une chaise roulante, la rampe est d’une grande aide. En présence d’une monte-personne, monter un escalier peut se faire toute seule. La rampe sert d’appui pour un monte-escaliers handicapé ou un siège élévateur pour personne âgée. Les rails qui sont fixés en parallèle à la rampe permettent un fluide glissement du siège. Cette adaptabilité est complétée par le rangement facile du siège. En tant que soutien, une idée pratique est offerte par la rampe. Avec la main courante, un accessoire dont elle dispose, descendre ou monter est rendu aisé, particulièrement pour les tout-petits que les personnes à mobilité réduite. Un facilitateur perspicace pour s’accrocher ou pour éviter de salir le mur.

Articles similaires